Ron Millonario 15

Nous voici aujourd’hui au Pérou pour découvrir le rhum Millonario dans sa version Solera 15 (il existe aussi une version XO). c’est Fabio Rossi, embouteilleur italien (qui produit aussi Rum Nation) et ancien œnologue qui en 2005, découvre et tombe amoureux de cette distillerie qu’il rachétera pour produire ce rhum ; un rhum au nom relativement récent mais fondé sur une longue tradition : il est en effet distillé dans de vieux alambics écossais à colonnes de plus d’un siècle, et vieilli dans des fûts de chêne américains et slovènes (des fûts de bourbon (whisky) et de sherry (vin blanc)). Il est vieilli selon la méthode solera, et sa moyenne d’age est de 8 ans (assemblage de rhums entre 6 et 15 ans).Ce rhum a une couleur caramel (acajou) très foncée, tirant presque vers le rouge ; cela parait assez surprenant pour un rhum aussi jeune, mais la réponse vient de son vieillissement dans des fûts d’Oloroso (vin issus de xérès très sombre).

Le nez est riche et dense, gourmand comme une confiserie
; c’est persistant sur le fruit bien mûr voir confit (bananes, prunes), la vanille. Des notes de réglisse se démarquent, et une certaine odeur de cola assez surprenante et déstabilisante.Une fois reposé, on sent plus précisément les épices (clou de girofle, cannelle) et les fruits secs (figue, raisin). Le nez est appétissant et gourmand, à la manière d’une pâtisserie bien grasse…

En bouche c’est doux, GRAS, huileux, crémeux
ça englobe le palais mais sans persistance, au contraire ça fini même par disparaitre assez rapidement.

Toujours cette touche caramélisée, avec une impression de marmelade en bouche. Du fruit sec toujours (figue, raisin) et bien mûr (banane, prune), de la réglisse, et toujours les épices (clou de girofle, cannelle) qui donnent une très légère tenue à l’ensemble.

Le final est assez court, toujours aussi sucré et gourmand. Il laisse un gout sec en bouche et en gorge, qui donnera soit envie d’y retourner, soit boire un grand verre d’eau pour faire passer le gout, comme lorsque l’on boit du soda pas très frais, un gout sucré qui assèche la bouche ; peut être une bonne base de cocktail.

 

C’est un rhum riche, au caractère exubérant et gourmand, fort sur la mélasse et les fruits bien murs. J’aurais personnellement aimé y trouver un côté nettement plus boisé/épicé pour harmoniser l’ensemble et contre balancer tout ce sucre qui fini par assécher la bouche. Je suis impatient de voir ce que donne son grand frère le Millonario XO, affaire à suivre…

note : pas de bouchon sur la bouteille mais une capsule dévissable, c’est dommage car pas très pratique à l’usage. le problème n’est peut être que sur ma bouteille mais elle visse très mal.

Pérou
[ ronmillonario.com ]

SA COULEUR
acajou,
tirant sur le rouge
SON NEZ
  très gourmand et fruité
(fruits mûrs et secs)
EN BOUCHE
texture grasse, doux
très fruité et sucré

LE FINAL

court et sucré
asséchant


TOTAL : 64

 

 

 

Comments
2 Responses to “Ron Millonario 15”
  1. max dit :

    Bonjour/soir
    A tu finalement essayé ce fameux ron « millonario xo » ? si oui quel en est ton avis j’ai beau chercher impossible de trouver l’avis critique de personnes connaisseuse en la matière !

    je l’ai pour ma part gouter et apprécié(surtout pour sa longueur) même si l’ajout de sucre est une évidence !
    cordialment max;)

    0
    • cyril dit :

      Salut Max
      oui j’avais acheté la carafe à l’époque. C’est beaucoup moins écœurant que le Millonario 15 pour te donner une idée ; toujours sucré et facile à boire, plus complexe et suave, un peu comme un Zacapa XO comparé au 23. Après ça reste un budget conséquent pour ce genre de rhum, mais tu devrais pouvoir en trouver des samples/échantillons je pense?

      0
Leave A Comment